Nicolas Deskal

959 vues
Nom completNicolas Deskal
GenreElectro Pop
Site officielhttps://soundcloud.com/nicolasdeskal
Facebookhttps://www.facebook.com/nicolasdeskalofficiel?fref=ts

Son concept : des chansons à texte en français sur de la musique électro pop. Il apporte un soin tout particulier à l’écriture de ses chansons sorties de sa plume, de son imagination et de sa perception de la vie. Pour illustrer ses thèmes originaux, il confie la musique à différents compositeurs (David REVEL, compositeur d'Ysa FERRER et Dirty Jake, compositeur et arrangeur, gagnant d'un concours de remix sur un titre de Timbaland et le DJ compositeur et remixeur breton Erwan PODEUR). Un long travail de collaboration qui aboutit à un style original et dans la tendance du moment.
L’image est également très importante pour lui tant par les vêtements que par la conception de différents visuels afin de créer sa propre identité visuelle. Rien n’est laissé au hasard.
En avril 2011, il participe au concours de chant départemental JHM Jukebox (52) où il finit 5ème sur 50 candidats et au Concours International de la Chanson Française à Douai où il est classé dans les 8 finalistes sur plus d’une centaine de participants francophones.
En juin 2011, il se produit sur scène au cours d’un spectacle original mêlant à la fois défilé de mode et tour de chant. Le spectacle a eu une très bonne réception de la part du public et de la presse.
En avril 2012, il présente un nouveau spectacle intitulé « Bleu Métal » en collaboration avec le styliste David ESTAVAR. Défilé de mode, décor, mise en scène, court-métrage et chorégraphies sont au programme… engouement unanime de la presse et du public !
En juin 2012, Nicolas fait partie des membres du jury dans la nouvelle édition de Talent d’1 soir à Joinville (52), où des chanteurs amateurs seront auditionnés. A cette occasion, il assure la première partie du concert de Cyril PAULUS, chanteur à la notoriété nationale. Il participe de nouveau au concours de chant JHM Jukebox (52), où il finit demi-finaliste sur une soixantaine de participants.
En octobre 2012, il participe avec David ESTAVAR et Interflora à un spectacle basé sur le concept d’un défilé floral au Casino de Bourbonne-les-Bains.

Félicitations des spectateurs et de la presse. Il participe à un concours « jeune talent » organisé par Europe 1.
En 2013, après avoir été diffusé sur plusieurs radios (Amplitude, Ardenn’Café, Nestor FM,...) il participe à une sélection de jeunes talents sur la radio parisienne On air/Tv Radio et finit 2ème sur plus de 350 candidats et gagne des diffusions et interview. En mars, 3 de ses chansons intègrent la playlist de la webradio bordelaise BDCOne. Avril 2013, il participe de nouveau au Tremplin JHM Jukebox.
Le 28 septembre 2013 Nicolas s’associe de nouveau au styliste David ESTAVAR, pour proposer un nouveau show intitulé « Lumière noire ». Une 30aine de personnes entourent les deux acolytes, sur scène et dans les coulisses pour livrer une performance alliant de nouveau mode, chant et danse saluée par le public et la critique. Mannequins, danseuses et choristes évoluent dans un univers dynamique et sensible, entre court-métrages professionnels, chorégraphies millimétrées et vêtements autant classiques qu’atypiques.
Le 8 février 2014 à côté de Troyes, le show « Lumière noire » est de nouveau présenté pour cette fois soutenir une association qui a pour but de lutter contre l’Algie Vasculaire de la Face.
Le 30 mai 2014, nouvelle date pour le show lors de la gigantesque manifestation, la « 21ème Rencontre Nationale des 2 CV Club » qui a attiré plus de 4000 visiteurs.
Le 11 novembre 2014, il est interviewé en live sur la webradio stars-80’s qui diffuse régulièrement plusieurs de ses titres.
Début janvier 2015, il commencera les répétitions pour son nouveau show qui aura lieu courant 2015.
Printemps 2015, Nicolas travaille sur la chanson « Lumière noire » avec « Shodown » une nouvelle équipe de compositeurs électro. Il est repéré par un programmateur Virgin Radio Lorraine. Pour la suite, … wait and see !

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article